algérie

Abdelaziz Bouteflika devant l’Histoire

par Charles Saint-Prot (mai 2009)

Réélu, le 9 avril 2009, à la présidence de l’Algérie pour un 3e mandat avec 90,23 % des voix et, surtout, un bon taux de participation de 74,56 %, Abdelaziz Bouteflika est désormais devant des choix historiques. Il détient les clés pour changer le pays. Dans ces conditions, il lui appartient de résoudre les problèmes du pays en conduisant une ambitieuse politique de développement socio-économique et de la jeunesse, en mettant fin à la corruption et libéralisant raisonnablement le système économique pour permettre des investissements étrangers qui permettront à l’Algérie de réussir un développement économique permettant la relance de l’emploi et une hausse significative du pouvoir d’achat des citoyens. En même temps, l’enjeu consistera à approfondir la réconciliation nationale et mettre l’Algérie sur la voie du changement démocratique, de la consolidation de l’Etat de droit et d’un profond renouvellement politique et des compétences.

Pages