tindouf

Sahara marocain : une nouvelle dynamique ?

 Charles Saint-Prot, Directeur général de l’OEG

Le texte de la résolution 2351 du Conseil de sécurité sur le conflit du Sahara marocain, adoptée à l’unanimité vendredi 28 avril 2017, reprend les principaux points du rapport du nouveau secrétaire général Antonio Guterres qui veut sortir de l’immobilisme et des positions ambigües de son prédécesseur pour créer une nouvelle  dynamique de paix. Cette dynamique devrait être accentuée par le remplacement de l’envoyé spécial au Sahara marocain, Christopher Ross, qui fut surtout le véritable porte-parole du régime algérien contre les droits nationaux du Maroc, par une personnalité plus crédible, Horst Köhler.

Pages