sahara

Alger contre la coopération maghrébine

Par Charles Saint-Prot (juillet - août 2013)

Lors d’une récente visite en Tunisie, j’ai pu constater l’amertume des dirigeants du monde économique, chefs d’entreprises ou syndicalistes, face à la paralysie de l’intégration maghrébine. On sait que l’absence d’union représente chaque année une perte de près de deux points de croissance pour les pays concernés.

La principale cause de cette situation est connue, il s’agit du différend algéro-marocain du fait de l’action d’Alger en faveur du séparatisme au Sahara marocain.

Pages