Ouvrages

L'exception marocaine

Par Charles Saint-Prot et Philippe Rouvillois

Deux ans après les débuts des événements qualifiés de « printemps arabe », alors que la situation est souvent chaotique dans les pays concernés et que l’Algérie reste bloquée dans un immobilisme inquiétant, la notion d’ « exception marocaine » s’impose comme une évidence.
 
C’est donc aux caractéristiques, mais aussi aux racines et aux promesses de cette « exception marocaine » que s’intéressent dans cet ouvrage une quinzaine d’universitaires et d’observateurs, juristes, historiens, économistes ou sociologues, à un moment où l’actualité politique rend une telle réflexion particulièrement urgente.
 
 

L'islam et la femme

Par Zeina el Tibi

Parmi les facteurs d’incompréhension dont souffre l’islam, la condition de la femme occupe une place importante. C’est un sujet intarissable, souvent instrumentalisé, quasi obsessionnel.

Mais que dit exactement l’islam au sujet de la femme ? C’est à cette question que répond cet ouvrage dans lequel l’auteur n’a d’autre prétention que celle de réfuter les exagérations et les clichés en proposant un rappel des principes généraux de l’islam.
 
 

Le mouvement national arabe

Par Charles Saint-Prot

Avec la résurgence culturelle (Nahda) à partir du milieu du XIXe siècle, puis la prise de conscience politique dont l’un des points d’orgue fut le congrès arabe de Paris en 1913, est né
un mouvement national arabe qui se consolida autour d’une pensée dont l’expression la plus théoriquement fondée fut la philosophie du fondateur du Baas.
 
Cet ouvrage permet de mieux comprendre l’importance d’un mouvement qui a suscité de grands espoirs et, sans doute plus qu’un intégrisme sectaire, continue d’incarner l’espérance d’un véritable « printemps arabe ».
 
 

Mohammed V ou la Monarchie Populaire

Par Charles Saint-Prot

Une
 immersion
 dans 
l’histoire
 du 
Maroc
 des 
années
 cinquante
 qui
 permet
 de
 comprendre
 le
 destin
 de
 cet
 homme
 qui
 a
 permis
 de
 consolider
 la
 monarchie,
 nationale 
et
 populaire, 
sur 
des
 bases
 solides…
 
 

L'avenir de la Tradition entre révolution et occidentalisation

Par Charles Saint-Prot

L’Islam obsède et déconcerte un monde occidental qui le connaît mal, le comprend peu et s’étourdit de termes employés à tort et à travers : "islamisme", "Islam radical", "jihadistes", "salafisme", "wahhabisme". Ce livre a pour objet de montrer que l’Islam orthodoxe, sunnite, se caractérise par une adhésion du plus grand nombre des musulmans à une Tradition qui n’a jamais exclu le réformisme et ne peut être confondue avec un conservatisme rigide ou des courants minoritaires caractérisés par leur sectarisme révolutionnaire ou le terrorisme.

 
Ce livre de référence propose une nouvelle vision de l’Islam. Il offre les clés indispensables pour mieux comprendre la pensée islamique et ouvrir un dialogue fécond avec une religion qui réunit près d’un milliard et demi d’hommes et de femmes.
 
 

Le Maroc en marche

Par Charles Saint-Prot

Cet ouvrage de référence sur le Maroc, rédigé par des experts sous la direction de Charles Saint-Prot, JY de Cara, et F. Rouvillois,  s'articule autour de trois parties : le développement politique, le développement social et l'identité nationale, et le développement économique.

 
 

Le Constitution marocaine de 2011

Par Charles Saint-Prot

Actes des colloques organisés par le Centre Maurice Hauriou de la Faculté de droit de l'Université Paris Descartes, l'Observatoire d'études géopolitiques et la Revue marocaine d'administration locale et de développement (REAMALD), à l'Ecole nationale d'administration à Rabat, le 22 juin 2011, et à l'Ecole nationale d'administration à Paris, le 30 juin 2011.

 
 

L'Islam et l'effort d'adaptation au monde contemporain

Par Charles Saint-Prot

En Islam, l’ijtihâd représente l’effort d’adaptation visant à tirer des sources fondamentales des règles adaptées aux évolutions sociales tout en prenant en considération l’intérêt public. En replaçant cette notion, véritable pilier de la foi musulmane, au coeur du monde islamique et de son analyse, cet ouvrage révèle un Islam loin des stéréo-types et des critiques qui lui reprochent son inertie, sa sclérose ou son extrémisme. Car l’Islam signifie aussi mouvement. Dès lors, tout l’enjeu consiste à revenir aux sources fondamentales, le Coran et la Sunna, pour retrouver un esprit réformiste qui permettrait à l’Islam de faire face aux défis du monde contemporain en combinant authenticité et progrès.

 
Ce livre rassemble les analyses d’universitaires de plusieurs pays qui ont participé au colloque international organisé en avril 2009, au siège de l’Unesco à Paris, par l’Organisation islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ISESCO), l’Observatoire d’études géopolitiques de Paris (OEG) et la Faculté de droit de l’Université Paris-Descartes.
 
 

Vers un modèle marocain de régionalisation

Par Charles Saint-Prot

Après avoir pris, depuis une quinzaine d'années, des initiatives de plus en plus audacieuses de réformes dans tous les domaines, le Royaume du Maroc a décidé de s'engager progressivement dans la voie d'une « régionalisation avancée ». Il s'agit de repenser le rapport État-territoire en prenant en compte les exigences d'un développement global du pays, qui, de Tanger à la frontière mauritanienne, s'étale sur 710 850 km2. À l'évidence, ces réformes, qui font partie des grands et ambitieux chantiers déjà engagés, ne procèdent pas d'une volonté d'imitation des modèles étrangers. C'est pourquoi le roi Mohammed VI a fixé pour objectif de construire un modèle de régionalisation au rythme du pays, selon ses besoins et en respectant sa spécificité politique, culturelle et religieuse.

 
C'est sur ce modèle « maroco-marocain » que portent les analyses des spécialistes français et marocains réunis dans cet ouvrage dirigé par Charles Saint-Prot, Ahmed Bouachik et Frédéric Rouvillois.
 
 

La francophonie et le dialogue des cultures

Par Zeina el Tibi

Le monde du XXIe siècle sera-t-il celui de la diversité ou de l’uniformité qui n’est jamais rien d’autre que le totalitarisme ? Dans quelle mesure la Francophonie internationale, qui rassemble 55 Etats et gouvernements, peut-elle apporter une réponse à ce défi et à quelles conditions ?
 
C’est l’objet de l’ouvrage de Zeina el Tibi qui, pour mener cette réflexion, a demandé à plusieurs personnalités du monde francophone de répondre à son enquête. A la menace d'un choc des civilisations que certains prophétisent; à l'incompréhension et à l'injustice qui nourrissent les fanatismes de toutes sortes, il faut répondre par le dialogue des cultures qui seul permettra la construction d'un monde plus serein. C'est l'objet de la Francophonie internationale qui, selon Zeina el Tibi, propose « une nouvelle grille de lectures des relations internationales fondée sur la prise en compte de la dignité des peuples et des nations et sur l’exigence d’un développement plus équilibré et plus harmonieux de notre planète. »
 
Préfacé par le président de la République du Liban, le général Emile Lahoud et le Premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, l'ouvrage comprend des entretiens avec le ministre des relations internationales du Québec, Louise Beaudoin; l'écrivain algérien Slimane Benaïssa; le secrétaire général de l'OIF, Boutros Boutros-Ghali; le président de l'assemblée nationale du Québec, Jean-Pierre Charbonneau; l'ancien ministre des affaires étrangères Hervé de Charrette; le député européen Paul-Marie Coûteaux; le secrétaire général de l'Agence de la Francophonie Roger Dehaybe; le sénateur Adrien Gouteyron; l'ambassadeur de la Ligue arabe Nassif Hitti à Paris; l'ambassadeur Antoine Jemha; le ministre français de la Coopération et de la Francophonie, Charles Josselin; l'écrivain québécois Jean-Marc Léger; le ministre de la culture du Québec Diane Lemieux; l'écrivain congolais Henri Lopès; le directeur général de l'Unesco, Koïchiro Matsuura; Luc Plamondon; l'écrivain français Charles Saint-Prot; le ministre de la culture du Liban, Ghassan Salamé; Philippe Séguin; le poète libanais Salah Stétié; le président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade.